lundi 8 août 2016

Quand tu as la bougeotte, j'ai la tête qui trotte.

Un sourire d'absence sur les lèvres, je savoure chacun de tes mouvements.  Cela me rassure évidemment de savoir que tu es bien en vie.  Je me surprends à poser les mains sur mon ventre en attendant le prochain toc-tic-tic.
La première fois que j'ai physiquement senti ta présence, c'était une nuit de camping où je peinais à m'endormir (ta mère est mi-insomniaque; mi-hypervigilante) avec les ratons qui ratonnaient et un crapeau qui semblait obstiné en rentrer dans la tente par le côté.  En désespoir de cause, je me suis tournée face à la terre en attendant le sommeil (sous les ronrons bienveillants de ton papa, décidément... hhhh).
C'est là que j'ai senti que tu bougeais, discrètement, comme pour tâter le terrain de mes sens.  Je suis restée là à vivre le moment présent pendant une bonne vingtaine de minutes, sans me laisser distraire.

C'était notre première rencontre extra-télépathique.

Quand tu as la bougeotte,
J'ai la tête qui trotte.

Je me demande comment tu arriveras.
Dans la facilité ou l'adversité?

Je me questionne sur la couleur de tes yeux, la forme de ta bouche, sur le nom que l'on te donnera
Et comment il répondra à la personnalité.

Tu es minuscule, pur et sans embarras,
Je me demande comment tu arriveras à supporter le monde est ses étrangetés.

Ton papa et moi serons-nous bon guides?
Saurons-nous te montrer l'essentiel et te laisser la liberté d'apprendre,
Sans t'imposer les rêves que nous avons eu, enfants?
Sans le sentiment qu'il nous faut te protéger à tout prix, même contre ton gré?

Saurons-nous t'inspirer à devenir une personne bonne avec les autres et bonne avec toi-même?
Pourrons-nous te démontrer comment atteindre cet équilibre?
Grandiras-tu pour devenir une personne généreuse de son savoir, de son temps et de son imaginaire,
Avec la capacité de discerner les opportunistes et les croqueurs d'innocence,
Qui considèrent les autres comme des prêt-à-manger?

Seras-tu tout en beauté ou tout en verbe?
Tout en servitude ou tout en majesté?
Ou un heureux mélange de tout?
Nous laisseras-tu t'aider à atteindre tes objectifs,
Ou seras-tu secret et muet comme une tombe?
Te considéreras-tu plus fort avec les autres ou seul?

Seras-tu fidèle à toi-même, tes idées et les valeurs que tu auras choisies d'intégrer à ta vie?
Je te souhaite simplement d'être toi.
Ton papa et moi seront toujours là pour t'épauler et te conseiller... que tu le veuilles ou pas ;).
Nous te soutiendrons et te conseillerons au meilleur de notre connaissance et de nos compétences.
Nous sommes humains, les humains que tu as choisi pour être ta famille.
Tu nous en voudras sûrement quelques fois, mais nous aurons agit selon ce qui nous semblait juste et aimant.

À bientôt petit coco.
xxx
Ta famille qui t'aime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

En VEDETTE

Noire de blogue: Retour au travail

Noire de blogue: Retour au travail : Eh bien voilà.  De retour au travail après un an en la plus belle compagnie du monde, mon coco. Ce n’es...